Avoir une loupe oculaire ou un télescope dans une clinique dentaire ou dans le cabinet d’un microchirurgien n’est pas un luxe mais une nécessité Les loupes aident non seulement les dentistes ou les chirurgiens à améliorer leurs performances, mais aussi à éliminer les causes telles que les douleurs lombaires ou les tensions oculaires qui contribuent à raccourcir la carrière professionnelle d’un dentiste ou d’un chirurgien. Performances de grossissement et conception ergonomique Une bonne loupe doit exceller à la fois dans les performances de grossissement et dans la conception ergonomique. Une loupe de mauvaise qualité souffre généralement d’une faible résolution, d’une aberration chromatique ou d’une aberration sphérique. L’observation d’objets colorés ou complexes tels que l’intérieur de la main ne permet pas d’évaluer les performances de grossissement des différentes loupes. La meilleure méthode consiste simplement à regarder un petit morceau de papier millimétré et à rechercher des lignes noires droites, comme le montre la figure A ; vous pourrez ainsi voir clairement la différence entre des loupes de qualité médiocre ou élevée, comme expliqué ci-dessous. La résolution est définie comme la capacité d’un système optique à former des images distinctes d’objets séparés par de petites distances, ou à reconnaître des détails fins. Lorsque vous comparez différentes loupes, regardez les objets à tester et sélectionnez une zone de détails minuscules qui ne peuvent être vus qu’avec un grossissement. Pour un papier graphique réel comme celui de la figure A, vous devriez pouvoir voir la figure B si votre loupe est de bonne qualité. L’aberration chromatique fait référence à la distorsion des couleurs. Chaque couleur a une longueur d’onde différente. Les optiques corrigées de la loupe provoquent la focalisation de différentes longueurs d’onde en différents points de l’espace. La première couleur qui se détache généralement du foyer est le bleu. Lorsque vous regardez des lignes noires sur un papier blanc à travers la loupe et que vous voyez un voile bleu juste à côté des lignes noires (comme le montre la figure C), cela signifie que votre loupe souffre d’aberration chromatique.figure dL’aberration sphérique est la planéité d’une image. Lorsque vous regardez des lignes noires sur un papier blanc à travers une loupe, vous voyez des lignes courbes ou sphériques plus proches du bord (comme le montre la figure D), votre loupe souffre de l’Aberration Sphérique.

Avantage STAC

Toutes les loupes binoculaires STACT utilisent des lentilles microscopiques et sont alignées au laser. De plus, elles sont soumises à un test de qualité rigoureux pour le positionnement de l’optique afin de vous fournir une image nette, précise et claire d’un bord à l’autre.

Conception ergonomique La conception de toute loupe joue un rôle important dans la posture de travail confortable de son utilisateur, réduisant ainsi la fatigue oculaire inutile et les douleurs lombaires et cervicales. Une loupe de bonne qualité vous fournira une meilleure transmission de la lumière, une plus grande profondeur de champ, un champ de vision plus large, une convergence intra papillaire correcte, un angle de déclinaison correct et une distance de travail correcte. La transmission de la lumière est importante non seulement pour la qualité de l’image mais aussi pour le confort et la sécurité de vos patients. Une transmission de la lumière optimisée signifie que vous pouvez travailler avec moins de lumière, ce qui réduit la fatigue oculaire tout en minimisant l’exposition de votre patient à des lumières vives. La profondeur de vue est définie comme la plage de mise au point qui s’éloigne et se rapproche de vous sans que vous ne bougiez la tête. L’avantage ergonomique, ou le confort de port des loupes, d’une grande profondeur de champ est évident car il est moins nécessaire de bouger le dos et le cou pour travailler efficacement. Le champ de vision fait référence à la quantité d’objet original que vous pouvez voir en même temps. Les différentes applications ont des besoins différents. Un champ de vision plus large n’est pas toujours le meilleur choix ; par exemple, un endodontiste peut préférer ne voir que la zone de mise au point, alors qu’un parodontiste aimerait voir autant de la zone environnante que possible. La convergence intrapupillaire fait référence à la distance interpupillaire fonctionnelle établie par vos yeux lorsque vous travaillez à proximité, par rapport à la distance interpupillaire distante, qui est la distance en millimètres entre les pupilles des yeux. Vous travaillez à deux distances interpupillaires différentes lors de chaque intervention tout au long de la journée (voir figure 1).